Merlin, entre ombre et lumière

Une pièce de Saïd Boubeker, avec la troupe du club théâtre du Lycée, présentée le jeudi 9 juin à 20h30 au Majestic de Firminy.

image

Nous vivons dans un monde simplificateur. Il est tentant de laisser entendre que les choses sont plus simples qu’elles ne paraissent. Et pourtant… le théâtre est plein de choses subtiles voire symboliques. Les jeunes l’ont découvert en l’expérimentant. Cette pièce qui pourrait sembler médiévale pose une question assez contemporaine : celle de l’exclusion. C’est l’histoire d’un monde déchu. Elle nous éloigne du monde protégé de l’enfance. Dans cet univers désenchanté les repères sont donc éventuellement perdus ou à reconstruire. Moments de farce, moments dramatiques… Tout est permis pour qui sait lire.

Entre ombre et lumière, un Merlin désenchanté passe du statut de magicien omnipotent à une condition tout simplement humaine avec ses faiblesses et ses contradictions. Plongé dans un monde vulgaire et sans égards, sa magie ne le protège plus. Dans ce sens la pièce contient des ingrédients sensibles pour l’univers sceptique des adolescents mais elle possède aussi des clés de lecture positives et encourageantes. C’est un affrontement permanent entre des contraires. Ce Merlin n’est « plus rien » mais il revendique la poésie comme le dernier bien qui peut subsister en l’homme «après sa chute».

Serez-vous tenté de vous laisser séduire par la magie des mots ? Alors nous vous attendons le 9 juin au Majestic.

Les commentaires sont fermés.