Un voyage dans le temps

Vivre le patrimoine pour mieux comprendre le cours d’histoire, tel était le programme de la journée du 21 novembre proposé aux élèves de 2nde 2 du lycée Jacob Holtzer. Grâce au soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les élèves, en sortie scolaire à Lyon, ont pu traverser le temps et passer en quelques enjambées de l’antiquité gallo-romaine au temps des cathédrales.

 

La visite du musée gallo-romain de Fourvière  a permis de découvrir les origines de Lugdunum (Lyon) et de comprendre comment s’exerçait la citoyenneté romaine dans cette cité fondée en l’an 43 av J-C par Lucius Munatius Plancus, ancien officier de César et proconsul en Gaule.  Grâce aux collections permanentes du musée, les guides ont pu  rappeler quelles étaient les conditions d’accès à la citoyenneté romaine mais aussi les droits et les obligations des citoyens romains. Contrairement à Athènes au V° siècle av J-C, les Romains font le choix d’accorder facilement la citoyenneté pour mieux intégrer les populations conquises dans l’empire et ainsi consolider l’autorité de l’empereur.

Cette logique d’intégration a aussi été mise en évidence par l’analyse du théâtre antique de Fourvière Cette culture partagée  (et non imposée)  au sein du théâtre a facilité  le processus de romanisation  à Lugdunum.

 

 

A quelques pas de la colline de Fourvière, sur les bords de Saône, les élèves se retrouvaient plongés dans le cœur religieux  de la cité médiévale : le cloître Saint-Jean. Ce quartier clôturé au XII° siècle abritait le groupe cathédral de Lyon.  Ici , le travail se décomposait en deux temps ; les élèves ont d’abord pu suivre en extérieur une visite guidée leur permettant de découvrir la particularité du site ainsi que l’emprise de l’Eglise sur les fidèles entre le XI° et le XIII° siècle ; déambulant entre le parc archéologique et la place Saint-Jean,  ils ont reconstitué l’ensemble architectural qui composait ce quartier religieux  : église Sainte Croix, église Saint-Etienne et primatiale Saint-Jean, palais de l’archevêque, installations du chapitre… Dans un second temps, la visite s’est concentrée sur la primatiale Saint-Jean ; c’était alors l’occasion d’en apprendre davantage sur les croyances et pratiques chrétiennes au Moyen-âge.

 

Ce travail, repris en classe et articulé avec le cours, sera alors l’occasion pour les élèves de faire le point sur les enseignements de cette journée riches en découvertes.

 

Louis Brun

Les commentaires sont fermés