Quand Firminy rime avec Slovénie !

Ce jeudi 11 octobre 2018, les élèves de terminales inscrits en section européenne mathématiques et sciences de l’ingénieur du lycée Jacob Holtzer ont eu le privilège de rencontrer l’écrivain slovène Dusan Sarotar dans le cadre de sa venue dans la ville de Firminy. En effet, la ville natale de l’auteur, Murska Sobota et la ville appelouse dans laquelle étudient les lycéens sont étroitement liées par un jumelage. La ville de Firminy a donc invité une délégation slovène pour une semaine et des groupes de musique traditionnelle se produiront lors du prochain Corso qui clôturera la Vogue des Noix, le dimanche 21 octobre.

Lors de cette rencontre placé sous la signe de la littérature et de l’architecture, les élèves ont d’abord écouté Monsieur Sarotar qui est revenu sur ses sources d’inspiration, en particulier pour l’écriture de son livre Billiards at the Hotel Dobray. Il a expliqué que l’histoire était ancrée dans une période difficile de l’histoire de son pays et qu’il honorait ainsi la mémoire de son grand père, survivant de l’Holocauste, mais également les nombreux juifs déportés. Dans un deuxième temps, il a présenté sa ville natale avec de nombreuses photos et les élèves ont pu découvrir des similitudes architecturales entre les deux villes pourtant éloignées de 1200 kilomètres. L’architecte Feri Novak a bâti des constructions modernes et fonctionnelles en s’inspirant des principes de Le Corbusier, aux côtés duquel il a travaillait lors d’un séjour à Paris. Il a notamment évoqué la fameuse « Table », mobilier d’exception dessiné à Paris pour une commande et dont un modèle se trouve à la maison de la Culture de Firminy.

Enfin, les lycéens ont pu posé les questions préparées en amont avec leurs professeurs Mmes Bonhomme et Charavy, et l’échange en langue anglaise fut très fructueux. Cette rencontre a été l’occasion pour eux d’utiliser l’anglais à des fins de communication et de voir qu’il est possible, grâce à une langue commune, de partager un moment convivial et riche. Les élèves auront enrichi leur bagage culturel et pourront présenter ce moment unique lors de leur épreuve de section européenne du baccalauréat. 

Sandrine Charavy, Stéphanie Bonhomme

Les commentaires sont fermés