LUMIERE(S) SUR LE FESTIVAL !

A événement d’exception, journée d’exception ! Les élèves de terminale section européenne et leurs camarades de l’atelier audiovisuel Super 8 se sont rendus dans la ville du cinéma par excellence: Lyon ! Depuis 10 ans, la capitale des gônes accueille un festival majeur de cinéma. Ici, pas de compétition, pas de statuettes ! Le seul plaisir est celui du cinéma, un cinéma authentique et de qualité. Et c’est ce cinéma que les lycéens ont découvert avec deux films, deux pépites du cinéma.

 

Cinéma: le Festival Lumière ouvre sa 10e édition

http://www.festival-lumiere.org/

 

Dès le matin, bien installés dans leur fauteuil et les yeux rivés sur la toile blanche, les élèves ont assisté à la projection d’Ascenseur pour l’Echafaud. Le film de Louis Malle sorti en 1958 met à l’honneur Jeanne Moreau, Lino Ventura et Maurice Ronet dans une ambiance noire. Mais ce qui rajoute une atmosphère particulière, c’est surtout la trompette de Miles Davis, reconnaissable dès les premières notes. C’est l’acteur et réalisateur oscarisé Xavier Legrand qui a présenté le film à une salle bien remplie.

KODAK Digital Still Camera

 

Après une pause repas dans le quartier de Bellecour, toute la troupe s’est dirigée dans le vieux Lyon afin de visiter le musée du cinéma et des miniatures. La première partie du musée est consacrée aux décors du film le Parfum, adapté de Patrick Suskind et nous plonge dans un univers de visuel et sensoriel très réaliste. Une seconde partie du musée est dédiée aux effets spéciaux et costumes au cinéma: parmi la collection impressionnante d’objets, toute la troupe a pu admirer une baguette originale d’Harry Potter, un costume de Batman mais aussi des animatroniques comme un triceratops de Jurrassic Park ou le joli Gizmo du film Gremlins. Moment impressionnant et stressant, la rencontre avec la reine Alien qui attendait nos élèves dans une salle obscure. 

KODAK Digital Still Camera

L’exposition temporaire était consacrée à Jeunet et Caro et nous avons pu replonger dans l’univers d’Amélie Poulain et des enfants de la cité perdue. Les deux réalisateurs étaient présents cette semaine pour le festival. 

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

Changement d’ambiance pour le film du soir. Il était temps de laisser l’espace confiné de l’ascenseur pour la grande salle de l’opéra de Covent Garden et de chausser des ballerines rouges pour voir ou revoir un classique du cinéma, en copie restaurée, les Chaussons Rouges. En avant propos, l’actrice Anne Consigny a expliqué pourquoi elle aime tant ce film. Il montre l’envers du décor d’un spectacle de ballet, tout ce qui se joue derrière le rideau et elle nous a d’ailleurs confié que c’est pour cela qu’elle voulait faire du cinéma et du théâtre, pour voir ce qu’il se passe derrière le rideau. Elle a aussi évoqué ce tiraillement pour un artiste entre la vie professionnelle et la vie personnelle. C’est d’ailleurs une des thématiques du film, un choix entre danser ou aimer. 

KODAK Digital Still Camera

Cette belle journée ensoleillée sous le signe du cinéma sera inscrite dans la liste des thématiques de DNL pour l’épreuve spécifique des sections européennes mais restera surtout pour les élèves, un moment unique auquel ils ont eu accès grâce au soutien de la région AURA. 

 

Sandrine Charavy, Stéphanie Bonhomme, Louis Brun, Gilles Chatelard

Les commentaires sont fermés