L’éloquence à l’honneur au lycée Jacob Holtzer

C’est mercredi 19 décembre que se tenait au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD) de Lyon la finale régionale du concours de plaidoiries des lycéens organisé depuis plus de 20 ans par le Mémorial de Caen.

Plus de 1200 vidéos avaient été envoyées à Caen dans lesquelles les candidats devaient convaincre les organisateurs de la pertinence de leur cause. Seulement 150 plaidoiries ont été sélectionnées pour participer aux 15 finales régionales. Parmi elles, la plaidoirie de Léo Angeloni et d’Alexis Perrin, élèves en Terminale S au lycée Jacob Holtzer ; Ils étaient en compétition avec 9 autres plaidoiries et devaient défendre ce mercredi leur cause face à un jury très relevé composé de journalistes, d’avocats, de membres d’ONG… Porter une cause, argumenter, prendre la parole face à un public venu nombreux constituent une excellente préparation aux études supérieures et permettent aux élèves de se surpasser, d’affronter leurs appréhensions tout en prenant confiance en eux . C’est aussi l’occasion de s’engager pour la défense des droits de l’homme.

Pour tenter de remporter les suffrages du jury, Léo et Alexis ont porté une plaidoirie consacrée aux « enfants fantômes » en Chine ; faisant preuve d’une grande éloquence, c’est sans aucune note qu’ils se sont présentés pour dénoncer le sort réservé à ces enfants nés en second ; victimes de la politique de l’enfant unique, ils sont plus de 13 millions à être privés de toute existence juridique et donc de l’accès à tous les droits humains.

Léo et Alexis se sont brillamment illustrés puisqu’ils ont remporté le deuxième prix, derrière Zoé Kozma, candidate du lycée Edouard Herriot de Lyon qui défendra en finale nationale les couleurs de la région Auvergne Rhône-Alpes.

« On ne pensait pas être capable de faire cela »

« Lorsqu’on nous a présenté le projet nous ne pensions pas être capables de faire cela ; nous avions visionné des vidéos en ligne de candidats parvenus en finale nationale et nous avions été très impressionnés. Nous sommes très fiers d’être allés au bout de l’expérience mais aussi du résultat obtenu ; nous avons fourni un gros effort de préparation ;

Durant, cette finale, l’attente a été longue puisque nous sommes passés face au jury en avant dernier ; mais nous avons su maîtriser notre stress ; nous envisageons maintenant les oraux du bac avec plus de sérénité. »

Nous félicitons Léo et Alexis pour leur travail et leur brillante prestation.

Les commentaires sont fermés.