• Historique en images

Petite histoire du Lycée en quelques images…

C’est Marcellin Souhet qui lança l’idée de la construction d’une école pratique de garçons à Firminy, soucieux de donner aux enfants d’ouvriers de la Vallée une formation leur permettant une meilleure insertion dans les industries de Firminy et des environs. Les grands patrons de la métallurgie Verdié et Holtzer acceptèrent de souscrire financièrement à cette intention.
Le 20 novembre 1899, le projet de construction était envoyé au ministre du commerce, de l’industrie, des postes et télégraphes, Alexandre Millerand.
L’inauguration eut lieu les dimanche 12 et lundi 13 janvier 1902 (la première rentrée avait eu lieu en octobre 1901). Le premier ministre Waldeck Rousseau et son ministre du commerce et de l’industrie Alexandre Millerand participèrent à cette cérémonie.

Qui était Jacob Holtzer ?

Jacques Holtzer, dit Jacob, naquit en 1802 à Klingenthal dans le Bas-Rhin. Il effectua son apprentissage d’étireur à la manufacture d’armes blanches de Mutzig. Celle-ci fut fermée par le Maréchal Soult, ministre de la Guerre, rallié à Louis XVIII, sous le prétexte qu’elle était trop proche des frontières. C’est ainsi que les ouvriers armuriers, au chômage forcé, essaimèrent dans toute la France.
Jacob se souvenant de son cousin Jean, installé comme contrôleur à la manufacture d’armes de Saint-Etienne, débarque un jour de 1820 à Saint-Etienne, avec son baluchon dans une main et un bâton ferré de l’autre.
En 1825, il s’associe avec son cousin dans une petite usine d’acier de la Vallée du Cotatay, commune de Feugerolles. En 1827, il retourne en Alsace, se marie avec Caroline Toussaint et rentre avec elle à Cotatay qu’il quittera en 1829 pour s’installer le long de la Vallée de l’Ondaine sur la commune d’Unieux, au lieu dit le Vigneron. Au fur et à mesure de l’extention de l’usine, Jacob Holtzer fait venir d’Alsace de nombreux collaborateurs qui participeront activement à la croissance de l’entreprise. Le nouveau maître de forges Jacob Holtzer sera élu à plusieurs reprises maire de la commune d’Unieux : 1843, 1846, 1853, 1860.
Il décède le 9 janvier 1862 d’une commotion cérébrale. Cependant, dès 1850, on assiste à la naissance d’une véritable dynastie industrielle. Les descendants de Jacob Holtzer resteront toujours impliqués dans la gestion de l’entreprise jusqu’à la fusion de celle-ci avec les acieries de Firminy en 1954 sous le nom de Compagnie des Ateliers et Forges de Firminy.

Les commentaires sont fermés